Reprise des pluies à Kinshasa, la robe salle s’étale

Kin, la belle à l’époque, Kinshasa est devenue la capitale la plus salle du monde, on y trouve sans chaque coins de rues des dépôts des immondices, qui se sont transformés en pots de fleurs.

Avec la reprise de la pluie, Kinshasa porte sa robe de préférence, celle qui étale le mieux sa saleté, il faut noté que depuis la fin du mois passé que la pluie a repris dans la capitale congolaise et depuis ce temps il est difficile de respiré un air frais à Kinshasa dès Gombe à maluku, en passant par kalamu, en traversant lemba ou encore en dépassant ngaliema, rien ne vous pousse à aimer cette grande ville, qui hier, était considérée comme l’une des capitale la plus propre d’Afrique, aujourd’hui elle vit le contraire de cette réalité, on retrouve des immondices, même sur le boulevard du 30 juin, l’avenue miroir de la Rdc, notre Champs-Élysées, mais hélas.

Rien ne fais pour revêtir Kinshasa de sa plus belle robe, les autorités restent impuissantes face à cette situation, on assiste souvent à des querelles stériles de la part d’un côté du gouverneur de la ville de l’autre côté, les membres du gouvernement central, au finish rien de concret.

Les kinois sont obligés de vivres 9 mois dans de misère et comme conséquence les maladies dites de mains salles sont fréquentes à Kinshasa et on a beau à assister a des campagnes de distribution des moustiquaires imprégnés d’insecticides et de traitement plus rapides de la malaria, on tourne à rond, parce qu’il fallait commencé par assainir l’environnement, chose que l’État congolais est incapable de faire.

On conclu notre article par ce syllogisme :
Si Kinshasa est salle
Or Kimbuta est gouverneur de Kinshasa
Donc Kimbuta est…..

TRESOR kalafayi depuis Kinshasa pour Congo Austria news

Facebook Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :